Aujourd’hui, nous partons dans les rue de Santiago de Chile avec notre partenaire L’agence de voyage au Chili Chile Excepción afin de nous faire découvrir le quotient des chiens de la capitale ! 

santiago-445-big
Au pied de la Cordillère des Andes, la capitale chilienne est une ville bouillonnante de plus de 6 millions d’habitants. Entre grattes ciel et édifices coloniaux, Santiago allie habilement architecture coloniale et contemporaine. Dans cette ville dynamique, l’offre culture et gastronomique est colossale avec de nombreux musées, galeries d’art, théâtres, restaurants et bars. Et jamais bien loin, vous tomberez nez à nez avec un chien

Quartier BellavistaEn effet, dans la capitale, la population canine est estimée à plus de 1,5 million, dont plus d’1/3 erre dans les rues. Le « domicilié-errant » représente la majorité, 70% environ. Si son maître le loge, il déambule librement dans les rues de la ville. Souvent, ils ont été délaissés et sont entretenus grâce à la bonne volonté et la solidarité des riverains du quartier. Abandonnés dans la rue, ils ont souvent été victimes de violence. Ce problème récurrent a été l’objet d’une loi de protection des animaux votée par le gouvernent chilien en 2009, qui punit les violences envers les animaux de 3 ans de prison.

Devant le palais présidentiel ou dans les parcs de la ville, ils s’attirent la curiosité de nombreux touristes. Aucune inquiétude à avoir, ils sont adorables. S’ils peuvent paraître méfiants et peureux au premier abord, ils deviennent de gros pots de colle lorsqu’on leur montre de l’intérêt. Amateurs de chiens, vous ne serez pas déçu et rencontrerez un nouveau compagnon à chaque détour, qui vous accompagn12297510693_665e4e58b9_zera et vous guidera durant vos expéditions. Dans le centre historique, vous le suivez sur les Paseo Ahumada et Huérfanos, jalonnées de galeries et cafés, jusqu’à la place des Armes, lieu de fondation de la ville. Vous visitez la somptueuse cathédrale et continuez votre petit tour vers la plaza Constitución, où se trouve le Palacio de la Moneda, l’austère et imposant palais présidentiel.
Ces chiens font ainsi partie du paysage pittoresque et habituel de la ville. Et comme de vrais citoyens, ils sont des inconditionnels des manifestations, viennent porter secours aux personnes en détresse et attendent le feu vert pour traverser sur le passage piéton.

Pour sensibiliser les santiaguinos et attirer leur attention sur le sort des chiens de la ville, deux étudiants chiliens ont eu une initiative qui réchauffe les cœurs. Ils ont accroché des ballons de couleur à des dizaines de chiens errants, sur lesquels étaient écris des messages, tels que « dame un abrazo » (donne moi un câlin) ou « no me abandones » (ne m’abandonne pas). Grace à cette campagne, les chiens de Santiago sont redevenus visibles et ont regagné la tendresse des passants. De quoi redorer un peu l’image du chien errant de Santiago.

Mais Santiago n’est pas un cas isolé. Durant tout votre voyage sur cette longue bande de terre longeant le Pacifique, quel que soit le climat, ces compagnons vous accompagneront des journées entières sur des randonnées à couper le souffle.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer